Poster un commentaire

Réappropriation de la figure de Saint Georges dans la BD d’Ileana Surducan

En se penchant sur le courant humoristique dans la réécriture contemporaine de Saint Georges, on ne peut pas oublier la bande dessinée. Une des jeunes artistes qui s’est réappropriée de cette figure c’est Ileana Surducan, une illustratrice de la BD. Son éditeur français nous propose sa courte note biographique sur son site: Éditions du Caïman. On peut y lire que dans ses travaux, l’artiste tente de restituer au public la joie, la magie et l’humour qu’elle voit en toutes choses.

Pourquoi choisi-t-elle l’histoire du saint ? Comme elle explique sur son blog:  « J’aime beaucoup l’histoire de Saint Georges et du Dragon. J’aime l’illustrer, l’interpréter, mais surtout j’aime la réinventer, changer un peu le rôles, jouer avec tous ses sens cachés. Et en plus, le Dragon est un très bon personnage de BD. »

Dans ses dessins, Saint Georges et le dragon ne sont plus des ennemies qui combattent au sens propre du mot, mais plutôt deux camarades. Saint Georges tente d’apprivoiser le dragon dans des situations humoristiques et quotidiennes – par exemple: la visite à l’église et le bain. Voici une de ses histoires en images :

BD Saint Georges et le Dragon

BD Saint Georges et le dragon

BD d'Ileana Surducan Saint Georges et le dragon

Cette vision parodique et futile est une une preuve que la légende du Saint est vivante et que de jeunes artistes s’en réapproprient sans complexe.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :